4ème édition de l’appel à projets « Qualité-Service-Commerce » – UCM Lux

Le commerce en Province de Luxembourg constitue un secteur important tant pour l’emploi salarié qu’indépendant et joue un rôle majeur en termes de service à la population et d’animation locale. Il constitue un métier à haute valeur ajoutée. Pour les commerçants de détail indépendants, il est essentiel d’innover.

Pour se démarquer des commerces de périphérie, des grandes enseignes et des sites de vente en ligne, rester attractifs et fidéliser les consommateurs, les points de vente doivent proposer du conseil personnalisé et s’équiper d’outils high-tech.

Les dossiers de candidature sont à rentrer pour le 30 juin 2016 au plus tard. A l’issue de la sélection par un jury, 4 commerçants indépendants profiteront d’un package expertise complet réalisé par une consultante indépendante. Ce package comporte 4 bourses pour autant de commerçants d’une valeur unitaire de 1875€, comprenant une urne avec questionnaire auprès des clients du point de vente pendant deux semaines, le passage d’un client mystère et un audit assorti de recommandations pratiques, à l’attention exclusive du commerçant.

Le règlement et le dossier de candidature sont ici.

L’été des saveurs locales à Habay-la-Neuve tous les samedis matin

Concrètement, c’est la création d’un espace de vente pour des producteurs locaux, engagés dans une démarche environnementale, c’est-à-dire que la priorité est donnée à l’agriculture biologique ou en biodynamie ou en permaculture, au respect du bien-être animal et de la biodiversité.

La clientèle pourra retrouver sur ce marché les produits de première nécessité tels que pain, œufs, fromage, charcuterie, légumes.

L’été des saveurs locales aura lieu chaque samedi, à partir du 2 juillet jusqu’au 24 septembre 2016, sur la place Nothomb, de 9h à 12h.

l'été des saveurs locales

Le statut d’artisan, enfin une reconnaissance légale!

Dès ce 1er juin, les artisans qui veulent obtenir la qualité d’artisan pourront solliciter une reconnaissance légale auprès du SPF Economie. Ils pourront ainsi se faire connaître en cette qualité par le grand public.

La loi définit désormais l’artisan comme “une personne physique ou morale active dans la production, la transformation, la réparation, la restauration d’objets, la prestation de services dont les activités présentent des aspects essentiellement manuels, un caractère authentique, développant un certain savoir-faire axé sur la qualité, la tradition, la création ou l’innovation”.

Reconnaissance du statut

La reconnaissance n’est possible que pour les artisans enregistrés à la Banque-Carrefour des Entreprises comme entreprise commerciale, artisanale ou non commerciale de droit privé, pour l’exercice d’une ou plusieurs activités. Cette définition ne s’applique qu’aux entreprises qui comptent moins de 20 travailleurs. L’artisan qui répond aux conditions de la loi peut introduire sa demande auprès de la Commission “Artisans”.